Itinéraires de Découvertes : visite de Do Neva

Visite de Do Neva

Notre Visite à Do-Neva.

Vendredi 26 juillet, nous sommes partis visiter le site de Do-Neva. C’est Marie-Laure Euriboa (dite Malou) qui nous a accueillis à l’extérieur de la vieille école. Tout d’abord, nous nous sommes rendus au monument dédié à Maurice Leenhardt. Elle nous a alors expliqué comment Maurice Leenhardt est arrivé puis a lancé un appel aux habitants de la région pour construire une maison destinée à accueillir le missionnaire Laffay. Elle est appellée aujourd’hui maison centrale ou maison Laffay. Pour l’anecdote, lorsque Christian Karembeu était collégien à Do-Neva, c’est là qu’il habitait.
Nous sommes ensuite montés au fortin construit aux alentours de 1875 par le colon Girard et servait à surveiller la rivière. Ce fortin attend d’être rénové. Auparavant, il avait 2 étages mais le dernier étage, qui était une tourelle en bois, a été détruit par un cyclone. Les murs sont tellement épais que le wifi de l’internet ne le traverse pas ! Aujourd’hui, c’est le bureau de L’ARP (association de réhabilitation de Do Neva).
Nous avons continué vers le vieux temple de Siloé, situé plus haut. C’était l’école des filles. Il fut baptisé « école Jeanne Leenhardt », en hommage à Jeanne Leenhardt qui fut la première enseignante ; Malou nous a dit qu’encore aujourd’hui comme autrefois, les filles de l’internat n’ont pas le droit d’aller se baigner à la source. La source s’appelle « la sacré ». Le bâtiment sert parfois de salle d’études.
Nous sommes redescendus pour nous rendre sur le site de Guilgal, autrefois école pastorale, et où aujourd’hui, se trouve le centre scolaire de Do Néva, et nous nous sommes arrêtés à l’ancien magasin ou notre guide nous a raconté l’histoire du vieux « gö yè da pwa tëë ». En aval, la route qui mène au pont de Houaïlou a été creusée à la pioche par nos arrières arrières grands-pères qui ont énormément sué et souffert pour cela. La visite s’est terminée à la vieille école qui est pour le moment le seul bâtiment qui a été rénové et inauguré en 2003, lors du centenaire. Dans le mur de la façade, un énorme pétroglyphe a été incrusté.
Cette visite a été très riche d’enseignements. Elle nous a permis de connaître encore mieux notre histoire.

Quand Christian Karembeu était au Collège de Do Néva, il habitait la maison Laffay

Mise à jour :
15 février 2014

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter