Êrêvea en chansons !

Pour ceux et celles qui ont envie de chanter les chansons du film ou tout simplement d’en relire les paroles...

T.O.K. « Tears »

Essayez de traduire les paroles et vous verrez qu’elles racontent dès le générique l’histoire de Delphine !

Voir le clip sur YouTube

[chorus]

Tears, tears

Falling down your window pane

Tears, tears

For all the time he caused you pain

Tears, tears

Learn to live and love again

Now that your stronger you need him no longer

The first day you meet him

He was a perfect gentlemen

Nobody knew what he had in store for you,

As the seasons change he changes

And you knew that it was

Over the first time he lay hands on you

[chorus : x2]

Its been so long hes hurt you girl,

And i know you’ve been crying your eyes out baby,

Put your hand in mine, let me dry your tears

[chorus]

Fystina « Tu me manques »

Delphine est angoissée et sans nouvelle de Niwax...

Voir le karaoké sur YouTube

J’aimerais savoir, pourquoi dis-moi,

Mais pourquoi tu t’en vas, au si loin de moi,

Il a fallu quelques histoires, tu as disparu sans un au revoir,

J’essaie de comprendre ton comportement,

Mais comment m’y prendre, ’y’a mes sentiments

Refrain :

T’es ou doudou ? Tu me manques

Même dans mon sommeil, tu me manques

Lors de mon réveil, tu me manques

Et tout tes « je t’aime » ça me hante

Tu peux partir aussi loin que tu le voudras,

Mais bébé c’est clair que je ne t’oublierai pas

Si un jour nos chemins devaient se recroiser,

J’aimerais que tu me regardes avec regrets,

Que nos souvenirs reprennent toutes tes pensées

Et que tu vois que je ne l’avais pas mérité

Que tu te dises au fond de toi

Cette fille la, je ne pourrai jamais l’oublier comme ça.

Refrain :

T’es ou doudou ? tu me manques

Même dans mon sommeil, tu me manques

Lors de mon réveil, tu me manques

Et tout tes je t’aime ça me hante

Malgré toi même, j’suis toujours à toi,

Je sais que tu m’aimes,

Tu l’avoueras pas.

Et quand tu m’appelles,

Mais qu’tu ne me parles pas

Je sais que c’est toi,

Mais tu ne dis pas

Baby ne vois tu pas,

Ces gens autour de toi

Tout le monde te parle de moi

Mais toi, tu n’entends pas

Chasses moi de tes pensées,

Mais ne te forces pas

Un jour tu comprendras,

Que la vrai c’était moi.

Refrain :

T’es ou doudou ? Tu me manques

Même dans mon réveil, tu me manques

même dans mon sommeil, tu me manques

Et tout tes je t’aime ça me hante

Baby ne vois tu pas,

Ces gens autour de toi

Tout le monde te parle de moi

Mais toi, tu n’entends pas

Chasses moi de tes pensées,

Mais ne te forces pas

Un jour tu comprendras,

Que la vraie c’était moi

Pour toi, tu sais je serai toujours là

Et en secret j’t’appartiens déjà

Dis-moi, baby ce que tu voudras

Refrain :

T’es ou doudou ? Tu me manques

Et dans mon sommeil, tu me manques

Lors de mon réveil, tu me manques

Et tout tes « je t’aime » ça me hante

Tu peux partir aussi loin que tu le voudras,

Mais bébé c’est clair que je ne t’oublierai pas

Si un jour nos chemins devaient se recroiser,

J’aimerais que tu me regardes avec regrets,

Que nos souvenirs reprennent toutes tes pensées

Et que tu vois que je ne l’avais pas mérité

Que tu te dises au fond de toi

Cette fille la, je ne pourrai jamais l’oublier comme ça

Soumia « Avec des si »

On entend que l’intro de ce titre dans le film...
Mais la mélodie de ce zouk love évoque les remords de Delphine.

Voir le karaoké sur YouTube

Comment as-tu pu jouer tout ce temps ?

Pourquoi ne pas te démasquer avant ?

En mentant c’est toi que tu trompais

La victime n’est pas celle que tu croyais

Pourtant je suis restée les yeux fermés

Aujourd’hui je suis bien éveillée

Je mets fin à ton petit jeu pour pleurer

Il ne reste que tes yeux

Voilà que j’aperçois ton arrogance

Accompagnée de ta violence

Un peu plus loin voici ton mépris

Dieu merci mon esprit est éclairci

Refrain :

Si j’avais su

Qui tu étais vraiment

Si j’avais su

J’aurais agi autrement

Si j’avais vu

Un peu plus clair en toi

Si j’avais su

Nous n’en serions pas là

Pour moi tu étais l’homme de ma vie

Tu ne faisais que jouer la comédie

Des sentiments trop forts m’ont aveuglée

C’est tout ce que je peux me reprocher

Tu voudrais avoir une dernière chance

C’est trop demander à ma patience

Je n’ai plus rien à te dire

Ouvre les yeux, regarde-moi partir

Voilà que j’aperçois ta faiblesse

Accompagnée de ta détresse

Un peu plus loin ton hypocrisie

Dieu mon esprit est éclairci

au Refrain, x5

Jeanne Hue « Méli Mélo »

Hommage à ce succès immortel du répertoire néo-calédonien dont les paroles collent parfaitement à l’histoire de Delphine.

Avec ces images elles rappellent le besoin de dialogue et de solidarité intergénérationnel.

Voir le clip original sur YouTube

SDA

Mise à jour :
24 février 2013

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter